De quelle façon choisir le bon champagne, pour le bon moment

De quelle façon choisir le bon champagne, pour le bon moment

Savoir comment choisir un bon champagne, c’est surtout décider en fonction premièrement de son budget et de l’importance accordée au prestige et, ensuite, de ses goûts et des circonstances de la dégustation.

Choisir un champagne de vigneron indépendant ou de grande Maison

Pour le choix d’un bon champagne financièrement plus abordable, c’est évidemment chez les « petits vignerons » qu’il faut aller. Parmi les vignerons offrant des cuvées de très belle qualité, nous apprécions particulièrement la Maison Mandois qui se distingue par sa finesse et son élégance.

À l’autre extrémité du spectre, on choisira un champagne parmi les grandes cuvées des maisons les plus réputées, telle l’iconique Dom Pérignon de Moët et Chandon, les Comtes de Champagne de Taittinger, ou encore le Winston Churchill de Pol Roger. Même avec leurs cuvées les moins onéreuses, ces grandes maisons véhiculent un prestige inégalé.

Dans une troisième catégorie se placent les étoiles montantes telle la Maison Brimoncourt fameuse pour son esprit d’effervescence. Encore relativement méconnue du grand public, Brimoncourt s’approche irrésistiblement des sommets et ne cesse de faire parler d’elle dans les milieux branchés.

Choisir une cuvée correspondant à votre goût

Une fois le premier niveau de choix du champagne effectué entre le bon plan d’une pépite, le prestige du classicisme et le dynamisme de l’avant-garde, encore faut-il choisir la cuvée la plus adaptée à vos goûts.

  • BSA ou Brut Sans Année : cuvées emblématiques des producteurs dans lesquelles ils expriment le style de la Maison. Elles sont un assemblage, souvent à parts égales, des 3 cépages de la Champagne : Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier.
  • Extra-Brut : cuvées non dosées, ou très faiblement, qui se caractérisent par leur légèreté. Ce caractère aérien les rend particulièrement propices aux apéritifs.
  • Blanc de Blancs : cuvées constituées à 100 % de Chardonnay, aux notes briochées et toastées. Particulièrement raffinées, elles sont aussi, généralement, les plus chères.
  • Blanc de Noirs : cuvées issues exclusivement de raisins noirs (Pinot Noir et Pinot Meunier). Elles sont plus charpentées, plus vineuses et donc idéales pour accompagner tout un repas.
  • Rosé : il existe des rosés d’assemblage (mélange de blanc et de rouge) et des rosés de saignée. Les seconds, obtenus par une courte macération des moûts avec la peau des raisins, sont plus riches et plus vineux que les premiers.

Retrouvez notre sélection de bon champagne, des petits producteurs aux grands noms.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  ink drop fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*