Winston Churchill : 42 000 bouteilles de champagnes bues en une vie

Winston Churchill : 42 000 bouteilles de champagnes bues en une vie

Winston Churchill,ce caractère inflexible et combatif, a également brillé par ses bons mots. Largement reconnu comme l’un des grands hommes du XXe siècle, il était aussi un grand amateur de champagne.

Churchill : un passionné de champagne

Celui qui avait pour seul but « la victoire, la victoire à tout prix », malgré le « sang, la peine, les larmes et la sueur » exhorta les troupes alliées avec un ton inimitable : « N’oubliez pas messieurs que vous ne vous battez pas seulement pour la France, vous vous battez aussi pour le champagne ».

Malgré sa réputation de buveur invétéré, il rejetait de l’ivresse s’amusant du fait « qu’un seul verre de champagne procure un sentiment d’euphorie… une bouteille entière produit l’effet contraire. L’excès conduit à une insensibilité comateuse. La meilleure façon de sublimer ces deux états opposés est de boire à petites gorgées ».

Winston Churchill et la maison de champagne Pol Roger

Ce champagne que Churchill aimait tant, était presque toujours du Pol Roger. Certaines estimations, précisément renseignées, parviennent au chiffre impressionnant de 42.000 bouteilles bues au cours de sa vie.  Reprenant la formule de Napoléon, il se plaisait à répéter qu’il ne pourrait pas vivre sans le champagne « mérité dans la victoire et nécessaire dans la défaite ».

Le lien est tel entre la maison Pol Roger et Churchill, qu’à la mort de ce-dernier en 1965, qu’un bandeau noir orna l’étiquette blanche de la cuvée Pol Roger Brut. En 1975, la famille Roger lui rendit un hommage particulier en créant la cuvée Sir Winston Churchill, fleuron de la production, avec pour référence les qualités que celui-ci appréciait dans le champagne : robustesse, charpente et maturité.

Découvrez notre offre d’achat de champagne

Auteur : Aurélien Grevet

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*