Estimer un vin : le contexte mondial est complexe mais incontournable

Estimer un vin : le contexte mondial est complexe mais incontournable

Estimer un vin exige de prendre en compte de nombreux facteurs, certains spécifiques à l’univers viticole, mais aussi d’autres, économiques et politiques, qui lui sont extérieurs. À l’époque de la globalisation des échanges, il est en effet essentiel de rappeler les corrélations qui se nouent entre les différents marchés, et que tel ou tel changement politique peut avoir des conséquences a priori inattendues.

Le Brexit et la crise des subprimes ont impacté l’estimation des vins

Nous l’évoquions récemment, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne a profondément affecté la cote du vin. La chute de la monnaie britannique, associée à l’importance des stocks londoniens de grands crus, tend à freiner le mouvement haussier des cours des grands vins, constaté durant les derniers mois.
Les précédents historiques sont nombreux, même récemment. Prenons l’exemple, à l’automne 2008, de la retentissante chute de la banque d’investissement Lehman Brothers et, plus globalement, de la crise mondiale des subprimes qui eurent d’immédiates répercussions sur l’estimation des grands vins. Le climat de panique au sein des bourses mondiales et les difficultés de l’économie réelle contractèrent fortement la demande de grands crus dont les cotes baissèrent.

Estimer un vin, les bulles ne sont pas que dans le champagne

À l’époque, la baisse fut contenue par la tonitruante demande chinoise, dont la vigueur créa même, entre 2009 et 2011, une véritable bulle spéculative sur le marché des grands crus. Mais la lutte anticorruption menée par le nouveau président chinois Xi Jinping (les grands vins étaient en effet des « cadeaux » très prisés), et les répercussions de la crise de la dette européenne sur les exportations chinoises renforcèrent la baisse de la cotation des grands crus.

Possesseur d’une cave de grands crus, vous souhaitez faire estimer vos vins de façon juste et cohérente ? Nous vous répondons en moins de 48h.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image © photobility fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*