Obtenir une cotation vin récente pour mieux vendre ses grands crus

Obtenir une cotation vin récente pour mieux vendre ses grands crus

Une cotation de vin n’est pas éternelle et immuable. Il est essentiel d’obtenir une information récente lorsque l’on pense à vendre ses grands crus.

Trois aspects sont à prendre en considération pour l’actualisation de la cote d’un grand cru.

Cotation vin, la qualité de la bouteille

Le vin est un produit vivant, il est donc tout naturel que son prix évolue au rythme de ses caractéristiques gustatives. Toutes choses égales par ailleurs, la cotation d’un vin atteint logiquement son sommet durant sa période d’apogée. Les grands crus de Bordeaux du millésime 2005, année qui jouit d’une excellente réputation, débutent leur phase de pleine maturité, et deviennent donc d’autant plus prisés par le marché. A contrario, une fois l’optimum gustatif passé, le cours du vin aura tendance à baisser.

Cotation vin, l’état du marché

Cependant le marché des grands crus, qui fixe la cotation des vins, dépend de nombreux autres paramètres que la simple valeur gustative. Le contexte économique mondial joue de façon diffuse, certes, mais a son importance. Il n’est pas anodin, par exemple, qu’au moment de la faillite de Lehman Brothers, date à laquelle vacillaient les marchés financiers, les cours des grands crus aient aussi chuté.
De la même manière, le ralentissement économique chinois, dans un contexte plus large de crise des dettes souveraines dans la zone euro, participa à l’effondrement des prix des grands crus durant l’été 2011. Dans ce cas précis, des facteurs plus spécifiques au marché du vin opérèrent également. La politique de prix élevés des ventes bordelaises de Primeurs 2009 et 2010 avaient en effet asphyxié un marché en surchauffe : la demande était devenue trop faible comparée à l’offre.
Au contraire, la hausse continue et persistante des grands vins de Bourgogne témoigne d’un rapport inverse entre l’offre et la demande.

Cotation vin, les notes accordées par les stars

Des éléments plus spécifiques encore à chaque vin influent sur les cotations. Les notes des critiques les plus réputés en sont le meilleur exemple. La fameuse note de 100/100 de Robert Parker a bouleversé les prix des heureux lauréats. Dans une moindre mesure, l’actualisation des critiques modifie l’attrait du marché, et donc la cotation du vin.

 

Pour obtenir une cotation à jour de vos grands crus et les vendre ainsi au juste prix, contactez-nous.
Nous vous transmettrons en moins de 48h des offres de rachat détaillées et nettes de frais.

 

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  Web Buttons Inc Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*