Les grands crus en blanc sec bordelais demandent de la patience

Les grands crus en blanc sec bordelais demandent de la patience

Il y a aussi de grands vins blancs secs en Bordeaux. La prestigieuse réputation des grands crus bordelais est essentiellement due à ses vins rouges et au monument des blancs liquoreux, le Château d’Yquem. Mais, les amateurs éclairés de vins blancs secs savent sortir des icônes inégalables que représentent les chardonnays de Bourgogne et des grandes cuvées d’Alsace et se tourner vers les pépites du vignoble bordelais.

Le meilleur du vin blanc sec de Bordeaux est souvent en Pessac Léognan

La plupart des grands crus blancs secs bordelais sont issus de l’appellation Pessac Léognan. Ils sont assemblés de parts variables de sauvignon blanc et de sémillon. Pape Clément, Domaine de Chevalier, Carbonnieux, Fieuzal, Smith Haut Lafitte se déclinent en rouge et en blanc.
Mais deux noms se démarquent : Haut Brion et la Mission Haut Brion, anciennement Laville Haut Brion. Ses cuvées confidentielles, à peine quelques milliers de bouteilles produites chaque année, ne sont pas intégrées au Classement de 1855, mais tiennent assurément leur rang de très grands vins.

Les grands blancs secs bordelais sont bâtis pour la garde

Les styles de ces deux grands crus blancs sont différents.
Haut Brion, élaboré à partir d’un assemblage relativement équilibré entre le sauvignon blanc (55%) et le sémillon (45%) est plus minéral que son rival, majoritairement issu du sémillon (80%), qui est plus gras et concentré.
Mais les deux partagent des notes d’agrumes et de miel, et un fumé subtil qui se développe avec le temps.
Ils sont tous les deux bâtis pour la garde.

Souvenirs mémorables de blancs secs en Bordeaux

Parmi mes plus beaux souvenirs de dégustation de blancs secs bordelais se place un Laville Haut Brion 1989 dont l’étiquette illisible rendait la vente impossible, ou à un prix indigne. Au-delà des caractéristiques classiques de ces grands blancs secs précédemment décrites, je conserve le souvenir d’une fabuleuse matière en bouche et d’une palette aromatique exceptionnellement riche dominée, tout en finesse, par de superbes notes de noisettes grillées.
J’ai plus récemment bu un millésime 2004 qui, bien que sur les traces de son illustre aîné, aurait exigé un peu plus de patience de ma part.

 

Retrouvez ici nos grands vins de Bordeaux à prix raisonnable.

 

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  Vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*