Maison Taittinger, l’art de la séduction

Maison Taittinger, l’art de la séduction

Au cours d’un superbe dîner, la Maison Taittinger lançait les Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2011 et Rosé 2008. C’était à Paris, le 7 septembre 2021, et nous avons eu la chance d’y être invités.
Comme il est parfois exquis de se répéter ! Nous célébrions l’an dernier, à la même époque, la qualité du Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2008 présenté lors d’un délectable moment à l’Oiseau Blanc. Même en prenant soin de ne pas tomber dans la flagornerie, comment ne pas s’enthousiasmer devant la découverte de ces nouvelles cuvées ? Mais aussi, comment ne pas succomber devant l’inimitable sens de l’accueil et du partage de cette Maison que nous aimons décidément beaucoup ? Soyons aussi honnêtes, loin de nous toute revendication d’objectivité !

 

Maison Taittinger au Collège des Bernardins, Vinoptimo

Un écrin du XIIIe siècle pour souligner le charme intemporel de la Maison Taittinger

Le choix du lieu, le Collège des Bernardins, ancien édifice cistercien construit à partir du XIIIe siècle, conférait à cette délicieuse soirée une atmosphère atypique. Il illustrait l’attachement de la Maison pour les traditions et l’Histoire. L’interprétation par le groupe de musique médiévale Alla Francesca, d’une chanson d’amour écrite au XIIIe siècle par Thibault IV Comte de Champagne amplifiait cette sensation de voyage temporel. Mais, malgré ce cadre cérémoniel, l’ambiance était joviale et détendue, à l’image de cette nouvelle génération à la tête du domaine.

Le talent de la passation chez la Maison Taittinger

Lors de son discours de bienvenue, la maîtresse de cérémonie, Vitalie Taittinger, exprimait cette aspiration à l’équilibre entre coutumes ancestrales et ancrage dans la modernité, le lien entre les deux se trouvant dans la transmission. C’est bien une autre passation qui nous réunissait : le passage de témoin entre les Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2008, dont nous nous régalions dès notre arrivée, et les 2011 que nous découvririons plus tard.

Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2011, le millésime d’intuitions

Avant de nous délecter de ce nouveau venu, luxe ultime, c’est le Chef de Caves de la Maison, Alexandre Ponnavoy, qui nous le présentait. Les mots étaient choisis et pointus :

« voluptueux et rond, aux arômes de fruits à chair blanche, de meringue et de pain d’épices, ce Comtes 2011, conserve néanmoins cette trame qui signe cette cuvée, de la fraîcheur et de la minéralité ».

L’année 2011 fut qualifiée de millésime d’intuitions, mode opératoire nécessaire afin de faire face aux fortes gelées hivernales et à celles précoces du printemps. Mais au-delà de cette description technique et précise, on ressentait cette émotion qui anime tout parent à l’égard de sa progéniture.

Comtes de Champagne Rosé 2008, l’apothéose

Quant aux Comtes de Champagne Rosé 2008, ils triomphaient, en apothéose, en fin de repas. Issus d’un grand millésime en Champagne, marqué par la sécheresse et la fraîcheur, ils exhalaient un puissant bouquet de fruits rouges, de cerises noires et de réglisse, qui évolue en bouche vers la poire et la pêche légèrement compotées. Et toujours le sceau des Comtes de Champagne : élégance, tension et salinité. Si, ô supplice, il ne fallait retenir qu’une cuvée, cette dernièrement serait sûrement mon choix.

Nous adressons également tous nos remerciements au Chef Charles Colombeau, lauréat du prix culinaire « Le Taittinger » 2020 pour l’excellent dîner qu’il nous a proposé :

  • Cailloux de foie gras aux céréales – Perle de chou-fleur – Truite en Gravelax et écume de tomates – Taittinger Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2011
  • Tartare de veau de lait – Caviar de la Maison Kaviari – Noix caramélisées et voile à la cardamone – Taittinger Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2007
  • Turbot cuit dans la cire d’abeille – Palets de céleri rave, gouttes de réglisse, shimeji et velouté au sureau – Taittinger Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2006
  • Bulles de meringue à la mangue – Ganache légère au chocolat blanc et confit de mangue – Taittinger Comtes de Champagne Rosé 2008

 

Auteur : Aurélien Grevet

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

Crédit images :  Maison Taittinger et Vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*