Fabuleux dîner de lancement du Taittinger Comtes de Champagne 2008

Fabuleux dîner de lancement du Taittinger Comtes de Champagne 2008

Le Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2008 de Taittinger est sur le marché depuis le 6 octobre 2020. Il a fallu plus de 12 ans de lente maturation dans le silence des crayères de Saint-Nicaise.

2008, une année exceptionnelle en Champagne.

Ce millésime exceptionnel était particulièrement attendu par les tous les professionnels et amateurs éclairés, conscients de la qualité rare de cette cuvée. L’année 2008 est la meilleure en Champagne depuis 2002, et la Maison Taittinger s’y distingue un peu plus encore que les autres domaines de renom. Les critiques sont unanimes.

L’hiver et le printemps furent marqués par des températures basses et une pluviosité importante. Puis l’été ensoleillé, mais relativement frais, retarda et allongea encore les vendanges de mi-septembre à mi-octobre. Il est d’usage de les débuter au cours des dernières semaines d’août. Cela généra de superbes équilibres entre sucrosité et acidité. Le Comtes 2008 se caractérise par une grande pureté, une splendide fraîcheur minérale, et un bouquet aromatique complexe aux notes florales (acacia, aubépine, tilleul), fruitées (fruits à chair blanche, mirabelle) et briochées.

Le Comtes de Champagne 2008 de Taittinger crée l’évènement

À millésime exceptionnel, soirée de lancement exceptionnel. Avec l’inimitable et chaleureuse délicatesse qui la caractérise, la maison Taittinger conviait quelques heureux partenaires et amis, dont nous sommes honorés de faire partie, à un fabuleux dîner au restaurant étoilé l’Oiseau Blanc de l’hôtel parisien Peninsula.

Au menu des accords hors pair en 6 temps, concoctés par le Chef David Bizet, épaulé de son second Antoine Guichard, et le sommelier des lieux Nicolas Charrière.

Le nouveau Taittinger Brut Millésimé 2014 accompagnait les amuse-bouche : une tartelette œuf, girolles et estragon, et la sphère au parmesan et champagne.
Nous dégustions toujours avec bonheur ce Brut Millésimé 2014 avec la première et délicieuse entrée, constituée d’une tartelette de betterave et fenouil agrémentée d’œufs de brochet, et accompagnée d’une si raffinée et parfaitement cuite anguille fumée.

Puis, place au Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2007 et au tourteau simplement émincé, associé à un chou-fleur eu miel, le tout assaisonnée d’un crémeux oxalys (ou « petite-oseille » au goût citronné).

Ensuite, le Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2008 se dévoilait. La star de la soirée nous était servie avec un Saint-Pierre poché accompagné de coquillages, de réglisse et de caviar. De la finesse et du raffinement.

Suivait mon coup de cœur culinaire du dîner, une exquise association de volaille et de homard, dans une croûte de céréales, avec un Comtes de Champagne Rosé 2007. Si les saveurs et les textures étaient remarquables, l’épique récit d’une pêche en apnée d’un homard de 3kg par l’un de nos hôtes et ami, anima joyeusement la tablée.

Et enfin, une petite note sucrée avec un dessert associant finement yaourt, pamplemousse, sarrasin et fleur d’aneth, avec l’ample et vineux millésime 2005 des Comtes de Champagne Blanc de Blancs.

Comme l’exprimèrent Clovis Taittinger et Maxime Andriveau lors de leurs prises de paroles, qu’il était agréable de se retrouver ainsi et de s’extraire pour une soirée de ces temps troublés.

Encore mille mercis à la Maison Taittinger pour cette belle soirée.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

Crédit image :  Vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*