Voici pourquoi j’adore le Domaine des Comtes Lafon

Voici pourquoi j’adore le Domaine des Comtes Lafon

Le Domaine des Comtes Lafon tient une place particulière dans mes aventures gustatives. L’une des principales raisons de cet attachement tient aux exquises surprises que deux de ses vins ont provoquées.

Domaine des Comtes Lafon, de grands vignerons

Quand les routes des plaisirs vinicoles vous offrent la chance de déguster des grands crus aux noms légendaires (Romanée Conti, Latour, Rayas, etc.), le ravissement et l’émotion sont évidemment au rendez-vous, mais l’attente est également très forte. Certes, avec de telles merveilles, on est rarement déçu, mais quel bonheur également d’être surpris !
Or, je dois deux très beaux de ces souvenirs au Domaine des Comtes Lafon. Je pourrais écrire que la Montrachet 1999 du Domaine est un monument de puissance et de complexité, mais même sans s’en être régalé, on le sait, du moins on le présage. Je préfère évoquer, alors, ce merveilleux Meursault Charmes de 1993 et ce non moins délicieux Volnay Santenots du Milieu de 2004. C’est dans les millésimes réputés compliqués et les appellations moins tapageuses que l’on reconnait les grands vignerons.

Meursault Charmes 1993 des Comtes Lafon

Commençons par le Meursault Charmes 1993, dégusté il y a plusieurs années maintenant. Malgré le temps passé, je conserve un souvenir très précis, et encore émerveillé, du jaune d’or éclatant de sa robe, et de ce nez si enivrant, aux notes toastées et beurrées, porteuses de mille promesses de délices. En bouche, ce cru d’exception tenait fabuleusement ses engagements : les saveurs, d’une rare complexité, explosaient et se prolongeaient pour mon plus grand plaisir. S’il est reconnu que 1993 offre de grands rouges en Bourgogne, cela est moins vrai pour les blancs. Notons, cependant, que chez les Comtes Lafon, 1993 est le premier millésime intégralement exploité par le Domaine. Heureux de cette découverte faite dans un cadre privé, je conservais les deux dernières bouteilles qu’il me restait pour une dégustation, avec des clients, quelques semaines plus tard. Effet réussi, crédibilité renforcée, et un joli souvenir de partage à la clé.

Volnay Santenots-du-Milieu 2004, Comtes Lafon

Réputé pour ses blancs, le Domaine des Comtes Lafon est également épatant en rouge. Certes le Santenots du Milieu est un Premier Cru, mais l’appellation Volnay n’est pas celle qui s’arrache le pus sur le marché mondial. De même, le millésime 2004 n’est pas le plus couru. Et pourtant, quel régal que cette cuvée, dégustée à trois reprises très récemment. Avec bien sûr la finesse et l’élégance qui caractérisent les grands pinots noirs, une large palette aromatique mêlant fruits noirs et notes chocolatées, mais ce qui me marqua le plus est cette exquise sensation de velouté en bouche.

Le Domaine des Comtes Lafon est définitivement l’un de ceux que j’adore en Bourgogne. Il a, en plus, le grand avantage d’être plus accessible financièrement que beaucoup d’autres de qualité équivalente.

Retrouvez la sélection Vinoptimo de Domaine des Comtes Lafon, ici.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*