La saga familiale du Domaine des Comtes Lafon

La saga familiale du Domaine des Comtes Lafon

Le domaine des Comtes Lafon, en plus d’offrir de somptueux vins internationalement prisés, raconte une belle saga familiale qui débuta à la fin du XIXe siècle avec le mariage de Jules Lafon et Marie Bloch, héritière de la propriété de Meursault.

La famille Lafon en Bourgogne

Jules Lafon marqua l’histoire bourguignonne : devenu comte pontifical en 1918, en remerciement du peu d’empressement dont il faisait preuve à appliquer la loi de 1905, puis maire de Meursault. Il donne naissance en 1923 à la Paulée de Meursault,  dernier volet des Trois Glorieuses et dégustation de première importance. Depuis 1967, cet événement incontournable se prolonge par une Paulée de New York.

Le domaine des Comtes Lafon remis sur pied en 1956

Délaissé par les héritiers, le domaine des Comtes Lafon fut sauvé in extremis du démembrement en 1956 par René Lafon, petit-fils du fondateur, qui en reprit la direction. Il entreprit la remise en état des vignes et fit d’importantes replantations pour permettre au domaine de retrouver ses lettres de noblesse. Depuis 1984, Dominique Lafon a pris la succession de son père et perpétue la tradition perfectionniste de la famille.

Au fur et à mesure des années, le domaine des Comtes Lafon s’est agrandi de plusieurs parcelles : en montrachet, en volnay Santenots, en volnay Champans, en meursaults premiers crus Gouttes d’Or, Charmes et Genevrières. Ces acquisitions successives ont porté la superficie totale à 13 ha dont 7 en blanc.

Découvrez nos vins du domaine des Comtes Lafon en stock

Auteur : Aurélien Grevet

© Olivier Poncelet – Fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*