Vin ancien à vendre, les clés de la réussite

Vin ancien à vendre, les clés de la réussite

Vendre un vin ancien, c’est accepter d’entrer dans un processus lié à la spécificité et à la rareté d’un tel produit. Si les grands crus âgés de plusieurs décennies sont parmi les plus prisés des amateurs et des collectionneurs, ils sont aussi ceux qui présentent les états les plus variables, données qui influent considérablement sur leur valeur.

Vin ancien à vendre, la sélection est sévère

Commençons par rappeler que tout vin ancien ne constitue pas un trésor ! Seul un cercle restreint de châteaux et domaines jouit d’une valeur marchande après plusieurs décennies en bouteille. Et même parmi les grands crus anciens prisés par le marché, la sélection reste dure. Le vin est un produit vivant dont le cycle de maturation passe par la jeunesse, l’apogée, puis le déclin.

4 points clés pour vendre un vin ancien

  • Le niveau du vin dans une bouteille ancienne est le premier indice qui sera scruté. Il renseigne sur les conditions de conservation. Un vin stocké dans un environnement non adapté, trop sec par exemple, présentera un niveau bas du fait de la contraction du bouchon dû à un manque d’humidité. Il convient néanmoins de relativiser cette affirmation. Il n’est en effet pas rare de constater des niveaux différents dans une même caisse jamais ouverte. Cela atteste d’une qualité douteuse des bouchons, ce fut par exemple trop souvent le cas chez Mouton Rothschild dans les années 1970.
  • L’état de l’étiquette d’un vin ancien compte pour des acheteurs qui sont souvent des collectionneurs. Si quelques traces de poussière et d’humidité sont parfaitement compréhensibles, voire rassurantes dans la mesure où la conservation du papier n’exige pas les mêmes conditions que celle du vin, tout accroc est susceptible d’engendrer une décote. Si la lisibilité de l’étiquette est compromise, même partiellement, le prix chute.
  • L’emballage d’origine du vin, caisse en bois ou même carton, est valorisé au moment de l’estimation d’un vin ancien.
  • Les factures d’achat constituent un élément important de traçabilité, même si elles sont rarement conservées après plusieurs décennies.

Afin de recevoir une offre de rachat précise d’un vin ancien, il est recommandé de fournir un maximum d’informations. Dans un premier temps, l’envoi d’une photo bien éclairée des bouteilles sur fond clair permettra de juger de l’état du vin ancien à vendre et donc de transmettre une offre de rachat précise et pertinente.

 

Chez Vinoptimo, nos estimations sont des offres de rachat de grands vins nettes de tous frais additionnels, réalisables immédiatement.

Contactez-nous. Nous vous transmettrons nos propositions dans les 48 heures.

 

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  airlab multimedia Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*