Quand les stars et les grandes tables vendent leurs grands crus

Quand les stars et les grandes tables vendent leurs grands crus

Les maisons ventes aux enchères promeuvent, plusieurs fois par an, de fabuleux catalogues de grands crus d’exceptionnelles provenances. Des richissimes amateurs aux grandes tables, les noms des vendeurs provoquent le plus souvent une flambée des prix. N’est-il question que de prestige ou les acquéreurs y trouvent-ils d’autres avantages ?

Les trésors des ventes aux enchères de grands crus

Les ventes aux enchères de grands crus constituent d’abord de rares opportunités de se procurer des vins d’exception, quelques ultimes grands crus de millésimes désormais introuvables. De plus, la concentration de ces vins uniques attire les amateurs les plus fortunés à la recherche de collections hors du commun.

Au cours du second semestre 2014, la mise en vente par la maison Wally’s, de l’incroyable cave de Roy Welland, figure de proue de la gastronomie new-yorkaise, a enchanté les passionnés. Étaient par exemple accessibles plus de 2000 caisses de grands crus bourguignons, dont 150 du Domaine Georges Roumier, 40 du Domaine Armand Rousseau,  ou encore 200 de Réné et Vincent Dauvissat.

Garantir la qualité des grands crus en vente

Ce type de vente aux enchères d’exception garantit majoritairement la qualité du stockage de ces grands crus.

Revenons en France, si les résultats de la vente d’une partie des vins de la Tour d’Argent en décembre 2009, dépassèrent toutes les attentes, il est vraisemblable que l’explication principale tienne au caractère exceptionnel des conditions de conservation des caves de ce restaurant mythique. Nous sommes, par contre, moins convaincu de la rationalité des prix atteints au Fouquet’s lorsqu’Alain Delon décida, en novembre 2011, de vendre ses vins. Les enchères dépassèrent pourtant de plus de 50% les cours de l’époque des grands crus.

Ce dernier exemple semble donc démontrer que la flambée des prix des grands crus vendus par de célèbres noms est avant tout une question de prestige. L’amateur averti mais anonyme aura donc plutôt intérêt à s’adresser à un professionnel capable de reconnaître la qualité de sa cave, en termes de composition, de fiabilité des provenances et de condition de conservation.

Vendez vos grands crus avec l’accompagnement des experts Vinoptimo

Auteur : Aurélien Grevet

Crédit image :  © Andrew Bayda – Fotolia

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*