De nouveaux records pour la vente des Hospices de Beaune

De nouveaux records pour la vente des Hospices de Beaune

La 154e vente des Hospices de Beaune s’est tenue, comme toujours, le troisième dimanche de novembre. La présidence est revenue, cette année, à Adriana Karembeu et Michel Drucker. Cette célèbre manifestation caritative a, une fois de plus, battu les records de l’année précédente.

Une vente de grands vins très attendue

Les 534 pièces issues de 47 cuvées vendues au cours de cette édition des Hospices de Beaune (417 de rouge et 117 de blanc) ont rapporté 7 348 154 euros, soit une progression de plus de 14% pour les blancs et de 3% pour les rouges par rapport à 2013. Le prix moyen de la barrique, de 13 750 euros, est également en augmentation de 5,66%

La pièce du Président, très convoitée pendant les ventes des Hospices de Beaune, était un grand cru Corton Bressandes. Ce grand vin a atteint un prix exceptionnel de 220 000 euros, grâce aux enchères victorieuses d’un groupe d’amateurs québécois. Cette somme sera versée à l’association « Toutes à l’école », soutenant la scolarisation des jeunes filles cambodgiennes, et à l’institut de recherche et de soins « Imagine », en lutte contre les maladies génétiques.

Le succès de la vente des Hospices de Beaune 2014

En plus de la générosité des enchérisseurs de la vente des Hospices de Beaune, ces excellents chiffres reflètent la très bonne qualité du millésime 2014.  Après le terrible orage de grêle du 28 juin entre Meursault et Beaune, la désolation régnait sur la région. Finalement, même si la production globale est affectée, les plus belles parcelles furent épargnées.

Selon Rolland Masse, en charge de la vinification du domaine depuis 15 ans, les grands crus de Montrachet, de Corton et de la Côte de Nuits sont d’un excellent niveau. Il évoque avec envie  « 2014, l’année des grands terroirs et de leurs vins fins : élégance et race ». Plus que la pièce du président dont le caractère caritatif biaise le prix, la vente à 74.900 euros d’une barrique de Clos de la Roche est un signe haussier pour les prix du millésime 2014.

Auteur : Aurélien Grevet

© Sébastien Closs – Fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*