Vente de vin aux enchères sur internet : 4 points à étudier

Vente de vins par enchères en ligne: séduisant mais pas gagné d’avance

Vente de vins par enchères en ligne: séduisant mais pas gagné d’avance

La vente de vins aux enchères sur internet rencontre un réel intérêt depuis quelques années. On peut espérer donner une plus grande visibilité à sa vente grâce au web, sans entrer dans la lourdeur des maisons de vente et avoir l’excitation des enchères.
Si le principe ne manque pas d’atouts, il faut être conscient des contraintes inévitables dans la pratique.

L’estimation de départ des enchères de vins sur Internet ne fait pas le prix de vente final

Les plateformes de vente aux enchères en ligne de grands crus proposent généralement une estimation basse et une estimation haute pour chaque vin. De façon bien naturelle, le vendeur garde en tête l’estimation haute et, souvent, s’immisce dans son esprit le secret espoir de voir opérer la magie du jeu des enchères : une lutte acharnée entre acquéreurs fera flamber les prix.
Si cette configuration se produit ponctuellement, de la même façon que des joueurs gagnent au casino, la réalité est souvent moins flamboyante.
Vendre ses vins aux enchères sur internet, ou en salle de vente, c’est d’abord vendre ses vins bouteille par bouteille, ou caisse par caisse. Dans cette configuration, seuls les grands crus les plus prisés trouvent preneur rapidement à un bon prix. Le reste peut mettre une éternité à se vendre et devra finalement être sensiblement dévalué pour s’en débarrasser. D’autant plus que lors d’une vente sur internet, il n’y aura pas la présence physique et la maestria d’un commissaire-priseur pour doper les enchères.
Le prix global de la vente aux enchères en ligne peut finir loin de son estimation de départ, même basse.

Les frais de commission grèvent sensiblement les ventes de vin aux enchères en ligne

Il est indispensable de prendre en compte tous les frais qui viendront diminuer le produit de la vente de ses vins aux enchères sur internet. Là, il faut reconnaître que les vendeurs n’ont pas facilement accès à toute l’information. Il est nécessaire de demander aux plateformes de vente de cave aux enchères sur internet de communiquer préalablement l’intégralité de leurs frais. L’une d’entre elles revendique la commission la plus basse du marché, près du chiffre de 9%. Techniquement, ils sont effectivement les moins chers, puisqu’ils sont en dessous des 20 à 30% pratiqués ailleurs. Mais, cette commission est ponctionnée une fois chez l’acheteur et une fois chez le vendeur : de 9% on passe à 18%. L’acheteur en tiendra compte en réduisant d’autant le prix de son offre.

L’expédition des bouteilles représente une charge réelle

Les frais de port peuvent vite atteindre un montant significatif, surtout dans le cadre de vente bouteille par bouteille.
En plus du coût financier, les envois aux différents acquéreurs représentent une perte de temps considérable, sans compter que chaque envoi constitue un risque supplémentaire d’avarie à gérer avec les transporteurs et les assureurs.

Un paiement différé après la vente aux enchères des vins

Après une vente aux enchères sur internet, le paiement des vins est toujours effectué en décalé, dans un délai de 3 à 4 semaines après l’expédition des marchandises. Ces délais s’ajoutent à ceux de la vente en ligne qui peut prendre plusieurs semaines, voir plusieurs mois, pour parvenir à écouler l’ensemble de ses lots.

 

La solution d’enchères en ligne de grands vins présente indéniablement un aspect attrayant, surtout si l’on a un tempérament « joueur ».

Vinoptimo, régulièrement à la recherche de belles bouteilles pour ses clients français et internationaux, préfère proposer aux vendeurs de grands crus une solution transparente, rapide et garantie :

  • nous vous envoyons des offres de rachat loyales, fermes et détaillées en moins de 48 heures;
  • si nos offres vous conviennent, la transaction peut être finalisée dès le lendemain par paiement sécurisé.

Contactez-nous ici pour vendre vos grands vins en toute sécurité et en toute confidentialité.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  Oni Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*