Revente de vin millésime 2007, c’est le moment d’en profiter

Revente de vin millésime 2007, c’est le moment d’en profiter

La revente de vin est directement liée au prestige d’un millésime et des commentaires des plus grands dégustateurs. Le millésime 2007 était associé à une qualité au mieux moyenne dans les esprits des professionnels et amateurs éclairés de grands crus. Dix ans après, il fait l’objet de nombreuses nouvelles dégustations.

Au départ, un millésime 2007 rejeté par le marché

Très vite, les conditions climatiques de 2007 laissèrent entrevoir les difficultés du millésime. Jusqu’au mois d’avril, tout semblait se dérouler pour le mieux, mais l’été qui suivit fut froid et pluvieux. Il perturba profondément le cycle végétatif. À l’exception de deux très belles réussites (Sauternes et Rhône Nord), la déception était de mise du fait du manque de maturité des raisins.
Malgré ces réserves qualitatives, les prix de sortie demeuraient relativement élevés, dans le sillage du grand millésime 2005. Ces niveaux tarifaires, combinés au contexte économique apocalyptique de la crise financière, engendrèrent un sentiment d’incompréhension et de répulsion du marché pour ce millésime 2007.

C’est le moment de revendre ses grands crus 2007

Aujourd’hui, la donne a changé. Les dégustateurs se focalisent plus sur les réussites de ce millésime contrasté que sur un jugement global maussade. Cet angle de présentation est plus favorable à la revente des grands vins 2007.
À Bordeaux, le Cabernet Sauvignon se comporte bien, du moins quand il a pu atteindre un degré de maturité suffisant. Les vins de la Rive Gauche révèlent un véritable intérêt. Il est vrai que ces grands crus sont plus portés sur le fruit que sur la puissance. Si certains ont encore de belles années de garde devant eux, de nombreux grands crus 2007 doivent être bus maintenant ou dans les toutes prochaines années.
Cette urgence devient un avantage pour le propriétaire d’une cave qui souhaite revendre ses vins 2007. D’autant que l’offre de 2007, des vins prêts à boire, est désormais limitée. Beaucoup d’entre eux ont déjà été bus ou vendus en Asie, toujours friande des millésimes moins réputés.

Il ne faut pas trop attendre.

Nous vous transmettons, en moins de 48 heures, une offre pour vos vins à revendre 2007, nettes de frais.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*