La cote si discrète des vins de Loire

La cote si discrète des vins de Loire

La cote des vins de Loire ne subit pas encore l’influence de la spéculation mondiale, à quelques exceptions près. Les crus ligériens se distinguent par deux caractéristiques liées : si la région est particulièrement prisée des amateurs d’excellents rapports qualité-prix, elle demeure en retrait sur le marché international des grands crus.

Les vins de Loire étrangement cotés dans « Others »

La place accordée à la cote des vins de Loire sur la plateforme londonienne du Liv-ex est à ce titre significative. Pas d’indice ni de sous-indice spécifiques pour cette région, comme c’est le cas pour Bordeaux, la Bourgogne, le Rhône ou encore la Champagne. Les seules références de vins de Loire cotées sont intégrées à un sous-indice commun, simplement intitulé « others ». En octobre 2020, cette large catégorie ne représentait que 5,2 % des échanges sur cette place de marché.

Les 2 vins de Loire qui explosent la cote

Deux principaux domaines de Loire jouissent néanmoins d’un prestige international dont l’effet majeur est la flambée des cours. Le premier est le Clos Rougeard, élevé en quelques décennies au rang d’icône grâce à l’inconditionnelle exigence qualitative des frères Foucault. Le marché secondaire était déjà particulièrement friand de ces crus d’exception du vivant des deux frères. Avec le rachat par Martin Bouygues, après le décès de Jean-Louis dit Charly, la cote de ces vins a littéralement explosé.

Le domaine Didier Dagueneau, réputé pour ses inimitables cuvées issues du Sauvignon Blanc dont la rarissime Astéroïde, tient la place de seconde exception ligérienne. À la suite de la brutale disparition du fondateur au cours d’un accident d’ULM en 2008, de nombreux acteurs s’interrogeaient sur la capacité de son fils, Louis-Benjamin, à maintenir un tel niveau qualitatif à seulement 26 ans. La réponse ne tarda pas, et très rapidement les critiques et marchands furent unanimes pour saluer le talent du nouveau maître des lieux.

Mais, beaucoup de grands vins de Loire sous-cotés

Il serait également possible d’ajouter à cette liste des merveilles de Loire les vins de Nicolas Joly du Clos de la Coulée de Serrant, les pépites du Clos Naudin de Philippe Foreau à Vouvray. Mais ces domaines doivent indubitablement être classés dans une autre catégorie, celle que l’on pourrait qualifier, au choix et selon le point de vue, d’excellents rapports qualité-prix ou de grands crus sous-cotés. La cuvée Gouttes d’Or du Clos Naudin dont les prix reflètent la qualité peut être une exception.

Dans la même veine de trésors abordables, nous pourrions également citer les vins du domaine Huet. La dégustation récente d’un Haut Lieux 1ère Trie Moelleux 1990 fut un véritable enchantement.

 

Auteur : Aurélien Grevet

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

Crédit image :  Thierry RYO Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*