Quel risque avec la cote en primeur des vins de Bordeaux 2016 ?

Quel risque avec la cote en primeur des vins de Bordeaux 2016 ?

Le printemps est devenu la saison des primeurs à Bordeaux. La sortie des nouveaux millésimes, attendue de pied ferme par tout le monde du vin, permet de jauger l’évolution de la cote des vins de Bordeaux.

La cote des vins de Bordeaux millésime 2016 à la hausse

Sans surprise, les prix de sortie du millésime 2016 sont à la hausse. C’est un très beau millésime. Certains, qui n’ont pas peur du ridicule, s’avancent même à dire que c’est le cinquième millésime du siècle (en 15 ans !).
Globalement, les prix de sortie ont augmenté de 10 à 20 %, soit une très forte hausse, même si quelques Châteaux voient leurs notes des principaux dégustateurs stagner, voire baisser. Tout laisse à penser que de nombreux propriétaires n’ont pas appris la leçon de la bulle spéculative de 2009-2010. Il n’y a plus de lien direct entre qualité et prix, puisque certains crus notés 100 sur 100 une année continuent de voir leur prix grimper l’année suivante avec une note inférieure.

Risque de déception pour les acheteurs de vins primeurs 2016

Chez Vinoptimo, on a tendance à menotter le prix à la qualité, car les conséquences sur le marché des Grands Crus anciens sont évidentes. Admettons que vous souhaitiez investir dans le vin aujourd’hui. Prenez quasiment n’importe quel Château du Bordelais. Pour quasiment la même somme d’argent, vous avez la possibilité d’acheter une caisse de 2009 ou 2010 pour le même prix qu’une caisse de 2016. Sauf que les 2009 et 2010, s’ils peuvent être encore laissés en cave un certain nombre d’années, sont bien là et excellents à boire maintenant.
Si vous achetez une caisse de 2016 aujourd’hui, elle vous sera livrée dans deux ans. Le vin sera beaucoup trop fermé pour être bu immédiatement, surtout si le millésime est aussi grand que ce qui se dit. Il est probable que certains acheteurs en primeur déchanteront en voyant l’évolution du prix à réception de leur caisse.

Découvrez le stock Vinoptimo de grands vins de bordeaux à prix raisonnable.

 

Auteur : Thomas Wallart

 

 

Image © Claude Coquilleau fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*