Le très classique millésime 1949 a la cote dans les vins anciens

Le très classique millésime 1949 a la cote dans les vins anciens

Dans notre série sur la cote des vins anciens, intéressons-nous au millésime 1949 souvent considéré et admiré pour le classicisme de ses grands crus, dernier volet d’une formidable trilogie constituée par les millésimes 1945, 1947 et 1949.

1949, une année bouleversante pas seulement pour les grands crus

L’Histoire retient de 1949 l’enracinement de la Guerre Froide et sa cristallisation en Allemagne, avec la création à l’Ouest de la RFA, dirigée par son emblématique chancelier Konrad Adenauer, et à l’Est de la RDA. Une date que devrait connaître tout marchand de grand vin opérant en Chine, le 1er octobre 1949. Mao Zedong proclame la République Populaire de Chine, après avoir définitivement vaincu ses adversaires nationalistes du Kuomintang dirigé par Tchang Kaï-Check. William Faulkner reçoit le Prix Nobel de littérature. C’est aussi l’année de publication du célèbre roman de George Orwell, 1984.

Dans la cote des vins anciens, 1949 est peu ordinaire

Pour revenir au monde du vin, 1949 ne fait pas partie de ces rares millésimes excellents grâce à des conditions climatiques parfaites du printemps à l’automne, comme le sont 1929, 1959, 1982 ou encore 1990. À Bordeaux comme en Bourgogne, le printemps fut terrible avec plusieurs épisodes de gel. Pourtant ces conditions difficiles eurent l’immense intérêt de limiter naturellement et drastiquement les rendements. L’été fut sec et chaud, à tel point que plus de 5 000 hectares de forêt brûlèrent dans les Landes. Par chance, de légères pluies arrivèrent au début septembre afin d’assurer la bonne continuité du cycle végétatif. Les vendanges furent réalisées dans des conditions climatiques optimales.

Seuls les plus grands crus gardent la cote

J’ai personnellement peu dégusté de vins de 1949. Aucun ne m’a laissé de souvenirs impérissables. Les bouteilles bues n’appartenaient malheureusement pas à cette élite des grands crus capables de franchir sans encombre les décennies. Les plus grands sont les plus recherchés. Heureusement pour Vinoptimo et pour mes clients, j’en ai plus vendu que bu.

Vous possédez ces grands crus et souhaitez les vendre.
Contactez-nous afin d’obtenir une juste et rapide cotation des vos vins anciens.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image © vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*