Acheteur de vin ancien, qu’attend-il de vos grands crus ?

Acheteur de vin ancien, qu’attend-il de vos grands crus ?

Un acheteur de vin ancien aime le concret. Il laisse l’exquis mystère et la promesse de délices au moment de la dégustation. « Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin, mais goûte des secrets » disait Salvatore Dali. Avant de conclure une affaire, la plupart du temps onéreuse, l’acheteur, lui, veut des certitudes.

L’acheteur de vin ancien veut un vin authentique

Des scandales liés à la contrefaçon éclatent régulièrement. Certaines de ces falsifications sont grossières et aisément repérables. D’autres sont bien plus subtiles comme l’a révélé l’affaire Rudy Kurniawan. Aujourd’hui, les Domaines et Châteaux multiplient les points de contrôle grâce aux technologies de plus en plus élaborées de la miniaturisation. Mais rien, ou presque, de cela n’existait avant les années 2000. Heureusement, l’expérience permet d’authentifier le papier de l’étiquette, quelques annotations éparses sur celle-ci, la couleur de la capsule, ou encore les inscriptions sur le verre. Prenons un exemple : un « W. » doit systématiquement apparaître sous une bouteille de Lafite Rothschild 1982. L’absence de cette marque est absolument rédhibitoire. Mais sa présence n’est pas une garantie à 100 % : quelques bouteilles de 1983 ont la même verrerie. Cependant, d’autres indices connus des professionnels différencient ces deux millésimes dont le prix varie de 1 à 5.

L’acheteur de vin ancien veut un vin bien conservé

Un vin authentique, mais mal conservé va provoquer une immense déception, voire pire. Là encore, c’est une convergence d’indices qui permet à l’acheteur de vin ancien de minimiser le risque. Le grand cru ancien idéal n’a jamais bougé des caves du château où il a été produit. De rares mouvements dans de bonnes conditions, en quelques décennies, ne sont pas problématiques. Deux tours du monde le sont davantage. Le niveau du vin dans la bouteille, la capsule donnent des indications, mais rien ne remplace l’échange direct avec le vendeur d’un vieux vin pour s’assurer de la cohérence de sa traçabilité et de sa conservation.

Vinoptimo achète en permanence des vins anciens. Nous sommes toujours très attentifs à leur qualité. Nos estimations de grands crus sont gratuites, loyales et discrètes.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

Image © Vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*