Le vin est il bon pour la santé ?

Le vin est il bon pour la santé ?

La question des effets du vin sur la santé ne date pas d’hier. Depuis Hippocrate (460-370 av. JC), les vertus médicinales du vin, consommé sans excès, ne cessent d’être vantées.

Le vin et la santé : un questionnement millénaire !

Au XIIIe siècle, Roger Bacon, philosophe et alchimiste anglais, considéré comme l’un des précurseurs de la méthode scientifique pour la primeur qu’il accorde à l’expérience, observait déjà certains effets bénéfiques du vin sur notre santé. Il note ainsi que le vin permet de « préserver l’estomac, de renforcer la chaleur naturelle, d’aider à la digestion, de défendre l’organisme contre la corruption, et de métaboliser la nourriture en sang »

C’est au XXe siècle que s’affirment de rigoureuses études scientifiques démontrant l’effet bénéfique du vin sur la santé. En 1991, Serge Renaud, chercheur à l’Inserm de Lyon, est à l’origine de la diffusion mondiale du « french paradox » expliquant, sur la chaîne américaine CBS, pourquoi les Français, consommateurs traditionnels de vin, ont trois fois moins de récidives d’infarctus malgré une alimentation particulièrement riche en graisses animales.

Quels sont les bienfaits du vin sur la santé ?

En plus de diminuer les risques de mortalité cardiovasculaire, le vin augmenterait la longévité et ralentirait le vieillissement. L’étude PAQUID, menée de 1988 à 1997 sur 4000 personnes de plus de 65 ans, indique que la maladie d’Alzheimer surviendrait beaucoup moins fréquemment chez les buveurs modérés de vin. Comme pour les artères, le rôle des polyphénols, contenus dans les tanins, y est essentiel.

Selon une étude danoise, publiée dans la très sérieuse revue scientifique Endocrine Society’s Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, le resvératrol, polyphénol particulièrement protecteur contenu dans le vin, agirait même sensiblement contre l’ostéoporose.

Tous ces bienfaits du vin ne valent bien entendu que dans le cadre d’une consommation modérée, qui plus est source de plaisir, de 2 à 3 verres par jours.

Vous vous posez d’autres questions sur le vin ? Découvrez nos questions-réponses.

Auteur : Aurélien Grevet

© contrastwerkstatt – Fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*