La cote des grands vins bourguignons s’envole

La cote des grands vins bourguignons s’envole

La cote des grands vins est en constante augmentation sur le long terme du fait de la distorsion croissante entre une offre limitée et une demande en pleine expansion. Mais, notamment en Bourgogne, ce phénomène semble être amplifié avec les conditions climatiques difficiles de ces dernières années.

La cote des grands vins est liée à leur rareté

Depuis plusieurs années, les grands vins de Bourgogne ne cessent d’accroitre leur importance au sein du marché restreint des grands crus.

Face à cette demande croissante des acheteurs internationaux, il est essentiel de rappeler que cette région ne dispose pas des mêmes capacités de production que le géant bordelais :

  • toutes qualités confondues, la superficie du vignoble dépasse les 121 000 hectares dans le Bordelais contre à peine plus de 27 000 en Bourgogne;
  • de même, les capacités de production sont de plus de 6 000 000 d’hectolitres à Bordeaux contre 1 450 000 en Bourgogne.

Ces écarts sont plus marquants encore lorsqu’il s’agit des plus grands noms de chaque région :

  • les Châteaux bordelais comme Lafite Rothschild, Latour ou encore Cheval Blanc produisent plus de 300 000 bouteilles par an;
  • en Bourgogne, un grand cru Romanée Conti du Domaine de la Romanée Conti ne se décline, chaque année, qu’à 5 000 ou 6 000 exemplaires. Plus rare encore, le Montrachet du Domaine Leflaive n’existe qu’à quelques centaines de bouteilles.

Les aléas de production impactent fortement le prix des grands crus

Les conditions climatiques de ces dernières années ont amplifié le phénomène de rareté et poussé à la hausse la cote des grands crus de Bourgogne. Une combinaison d’épisodes de gel et de grêle a dévasté les vignes.

Samuel Billaud, star montante de Chablis, nous écrivait récemment :

La récolte 2016 se trouve dans une situation dramatique et inédite, les derniers incidents climatiques de cette ampleur remonteraient aux années 1850 !

Cette raréfaction supplémentaire de l’offre, croisée avec une augmentation constante de la demande des plus grands crus bourguignons entraîne automatiquement un envol du prix de ces vins.

Vous pensez à vendre tout ou partie de votre cave, mais souhaitez d’abord connaître la cote de vos grands crus ?
Contactez-nous, nous vous répondrons en moins de 48h.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  Konstantin Yuganov fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*