Une vraie question d’hiver : quel vin choisir avec la raclette ?

Une vraie question d’hiver : quel vin choisir avec la raclette ?

Quel vin choisir pour accompagner la raclette ? Voilà une bonne question, une fois oubliées les bonnes résolutions de début d’année. Mais, face au froid mordant de l’hiver, elle est bienvenue cette bonne et chaleureuse raclette entre amis.

Choisir un vin léger et désaltérant

Ce plat riche, aux vertus fortifiantes, se caractérise par le gras et le salé dont l’un des principaux effets est d’assécher le palais. Les vins les plus adaptés recèlent des caractéristiques contraires afin d’équilibrer l’ensemble : des vins légers, désaltérants, aux parfums vivifiants. Comme souvent en matière d’accords mets et vins, la première piste à suivre est la bonne vieille tradition de la gastronomie locale. La raclette est d’origine suisse, et plus largement est un plat de la montagne savoyarde. Or 70 % des crus du vignoble de Savoie sont des blancs, plus ou moins légers en fonction des terroirs et des cépages. Le chasselas suisse donne des vins plutôt légers alors que ceux issus de la roussette sont plus riches et épicés. Ces vins blancs sont tous dotés d’une acidité suffisante pour revigorer un palais endormi par le gras du fromage. Bien entendu, d’autres régions proposent ce type de vins blancs rafraichissants : Riesling et Sylvaner alsacien, Chablis et Aligoté bourguignons, quelques vifs chenins et sauvignons de la Loire.

On peut aussi choisir un vin rouge avec la raclette

Mais pas de bonne raclette sans de bonnes charcuteries. Instinctivement, beaucoup associent les salaisons au rouge. Et pourtant, il est important de rappeler que les tanins et le sel ne font pas toujours bon ménage. Le sel amplifie l’âpreté des tanins. Les blancs vifs et rafraîchissants conviennent très bien, en opposition au gras des charcuteries. Si, par goût, on privilégie un rouge, autant favoriser les vins plus légers et moins tanniques : pinot noir d’Alsace, de Bourgogne ou de Sancerre, gamay du Beaujolais ou de Savoie.

Pour un accord unique et épatant, testez le vin orange. L’équilibre entre fraîcheur et puissance aromatique est particulièrement indiqué.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  auremar fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*