Le ruban magique de la route des grands crus

Le ruban magique de la route des grands crus

Aurait-on mis à jour le secret des grands crus ? Une véritable route des grands crus, un ruban magique, s’étendrait entre le 40ème et  le 50ème parallèle de l’hémisphère nord.

Une route de grands crus qui suivrait le 45ème parallèle

Dans le livre d’Olivier Bernard et Thierry Dussard, La Magie du 45e Parallèle (Éditions Féret), vingt-six figures du monde du vin témoignent de la spécificité de cet espace mystérieux où se concentrent les conditions idéales à l’expression des grands vins, où se révèlent les particularités de chaque terroir, de chaque millésime.

D’Aubert de Vilaine (Domaine de la Romanée Conti), à Jean-Louis Chave (Hermitage), en passant par Pierre Lurton (Yquem, Cheval Blanc) ou encore Egon Muller et ses mythiques cuvées liquoreuses de Rhénanie, les plus grands producteurs évoquent avec passion l’influence bénéfique de cette latitude.

Du choix des cépages, à l’attention méticuleuse portée aux vignes, puis au patient travail  du vigneron, les orfèvres de cette route du vin partagent la même finalité, produire de grands vins, pleines expressions du terroir, qui se définissent par leur équilibre.

Des témoignages d’experts qui corroborent la théorie d’un 45ème parallèle

Les témoignages autour de cette fascinante route du vin ne se limitent pas à ceux des vignerons. À l’image de la palette aromatique des grands crus, ils sont multiples. Interviennent des sommités de la dégustation (Jancis, Robinson, Michel Bettane, Shinya Tasaki), d’éminents historiens (Jean-Robert Pitte) et philosophes (Michel Serre), ou encore de célèbres consultants (Stéphane Derenoncourt).

Ce théorème du 45ème parallèle est d’autant plus fascinant qu’il semble tout aussi pertinent au-delà de la vieille Europe, en Géorgie, dans le Xinjiang, au Japon, en Californie dont la situation méridionale des vignobles est compensée par l’altitude, et dans l’Oregon. Le 45e parallèle deviendra-il pour les amateurs de grands crus une référence comparable au méridien de Greenwich pour les marins ?

Auteur : Aurélien Grevet

© Andrey Burmakin – Fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*