Hermitage La Chapelle, les grands vins qui défient le temps

Hermitage La Chapelle, les grands vins qui défient le temps

Avec l’Hermitage La Chapelle de la Maison Jaboulet, tout devient prodigieux. Ce vin, dont certains millésimes peuplent le Panthéon des grands crus, est réputé pour sa concentration aromatique et sa capacité de garde exceptionnelle.

Hermitage La Chapelle, un terroir remarquable travaillé depuis le XIIIe siècle

L’Hermitage La Chapelle tient son nom d’une petite chapelle dédiée à Saint-Christophe, construite sur les hauteurs de Tain l’Hermitage par le Chevalier Henri-Gaspard de Sterimberg au début du XIIIe siècle. La légende raconte que, lassé par la guerre après plusieurs croisades, il décida de cultiver la vigne sur cette colline et d’y produire du vin. Des ermites perpétuèrent cette tradition et donnèrent ainsi le nom à la célèbre appellation Hermitage, pour les vins produits sur ces coteaux.
En plus de cet ancrage dans un passé mythique et pluriséculaire, l’Hermitage La Chapelle tire parti d’un terroir exceptionnel particulièrement pentu. L’exposition plein sud assure un ensoleillement permanent tout au long de la journée, et le sous-sol granitique fissuré, recouvert de micaschistes et de gneiss, prémunit des dangers de la sécheresse, en offrant aux racines la possibilité de pénétrer en profondeur.

L’Hermitage La Chapelle bénéficie d’une admirable vinification

Cette cuvée 100 % syrah est ensuite vinifiée avec talent, depuis 2006, par Caroline Frey. La longue macération, d’au moins un mois en cuve, qui suit la fermentation, permet une belle extraction de laquelle découle la concentration légendaire de l’Hermitage La Chapelle. Suit un élevage en fûts, dont un quart en bois neuf, de 15 à 18 mois. La reprise en main par la famille Frey, déjà bien implantée en Champagne et propriétaire du Château La Lagune dans le Médoc, mit fin à une période de turbulences, au sein de cette belle maison, qui suivit le décès de Gérard Jaboulet en 1997.

La jeunesse d’une cuvée de 24 ans

Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde, raconte, dans son ouvrage les Grands Vins, une anecdote révélatrice de la longévité exceptionnelle de ce vin. En 1985, une dégustation à l’aveugle fut organisée, plaçant une bouteille d’Hermitage La Chapelle 1961 au milieu des plus grands Pauillac. Ce dernier se classa second, derrière Latour, avec une mention spéciale soulignant la jeunesse et le potentiel d’une cuvée de déjà 24 ans !

 

Visitez ici notre cave de grands crus à prix sages, immédiatement disponibles.
L’Hermitage La Chapelle y est souvent présent, en fonction de nos rachats de grands vins.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  PHB.cz  Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*