Paris, la bonne place pour bien vendre ses grands vins

Paris, la bonne place pour bien vendre ses grands vins

Paris est une place centrale pour la vente de vins… et pourtant aujourd’hui absente des cartes viticoles.

Jusqu’à 42 000 hectares de vignobles en Île-de-France.

La production de vins parisiens est maintenant anecdotique quoiqu’ancienne.

Le vignoble d’ Île-de-France a connu son apogée au XVIIIe siècle, époque à laquelle il s’étendait sur 42 000 hectares. Au cours de la première partie du XXe siècle, il avait presque totalement disparu. Seules demeuraient les vignes de la Butte Montmartre, le Clos Montmartre replanté en 1933. On considère que le vignoble francilien s’étend actuellement sur près de 12 hectares et produit environ 40 000 bouteilles par an.

Vendre son vin à Paris, capitale mondiale de sa consommation

Si Paris est un acteur plus que mineur de la production française de vins, elle occupe une position majeure dans la vente de ces mêmes vins. Une étude de 2018 du Wine and Spirit Institute du groupe Inseec, relayée par le Figaro, révèle que la capitale française est aussi la capitale mondiale de la consommation de vin.

Avec 5,32 millions d’hectolitres consommés en 2017 (l’équivalent de plus de 709 millions de bouteilles), elle surclasse ses poursuivants : conurbation de la Rhur (Essen-Dortmund-Duisbourg – 4,02 M hl), Buenos Aires (3,64 M hl), Milan (3,29 M hl), Londres (2,93 M hl), New York (2,75 M hl) et Los Angeles (2,20 M hl).

A Paris, un réseau incroyablement dense et dynamique pour la vente de vins

Le réseau de distribution francilien compte 23 570 points de vente, dont plus de 20 000 restaurants, bars, cafés et hôtels, et 1 100 cavistes spécialisés. Avec 1 192 congrès et 439 salons organisés en 2018 et 439 salons (chiffres de l’Office du Tourisme), Paris revendique également le titre de première place mondiale du tourisme d’affaires, particulièrement propice à la consommation de vin.

Pour un particulier, vendre son vin à Paris… c’est la « mecque »

Le particulier qui souhaite vendre ses grands crus bénéficie également de cette position centrale de Paris.
Les chiffres cités plus haut concernent essentiellement des vins du quotidien excédant rarement quelques dizaines d’euros. Mais, les grands crus les plus prestigieux y trouvent également preneurs. Avec 89 établissements classés 5 étoiles, proposant 8 624 chambres, le Grand Paris offre un cadre accueillant au tourisme de luxe.

Plus encore que les opportunités de ventes aux touristes fortunés, la richesse de la place parisienne provient de sa capacité à proposer une offre incluant la large diversité des grands crus français, et non uniquement les grands vins d’une région spécifique comme cela est le cas à Bordeaux ou en Bourgogne. Ce large choix est particulièrement apprécié des principaux importateurs mondiaux.

Choisir un négociant en vin parisien pour vendre son vin

On trouve à Paris les maisons de vente de vins aux enchères. Les frais et les délais de finalisation des opérations réduisent considérablement l’attrait de ce canal de vente.

Au contraire, un négociant parisien en grands vins comme Vinoptimo apporte de solides opportunités au vendeur de grands crus en leur permettant :

  • d’optimiser le prix de vente des bouteilles grâce à la spéculation qui caractérise le marché international des grands crus ;
  • de recevoir une offre de rachat globale, détaillée et parfaitement transparente (pas de frais cachés) ;
  • de pouvoir conclure la vente très rapidement ;
  • de la garantie d’une transaction et d’un règlement sécurisés ;
  • de bénéficier d’un service d’emballage et d’enlèvement adapté dès que l’ampleur de la cave le justifie.

 

Contactez-nous pour vendre des grands vins à Paris. Nous vous transmettrons une offre de rachat de vos grands crus en toute discrétion sous 48 heures.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  Thomas Dutour Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*