Le vin italien, un poids lourd du marché mondial

Le vin italien, un poids lourd du marché mondial

Le vin italien est une star internationale. Rien d’étonnant à cela, ses origines sont millénaires. Plusieurs siècles avant notre ère, à la suite des Cités grecques, l’Empire romain reprit à son compte la phrase du stratège et historien athénien Thucydide : « Les peuples méditerranéens commencèrent à sortir de la barbarie quand ils apprirent à cultiver la vigne et l’olivier ».

Vin italien, des chiffres qui impressionnent

En 2018, le vignoble italien s’étendait sur 705 000 hectares (chiffres OIV). Il occupait ainsi la 4e position mondiale derrière l’Espagne (969 000 ha), la Chine (875 000 ha) et la France (793 000 ha). Cette surface est stable (+2% depuis 2014), à l’image des autres grands vignobles européens. En revanche, contrairement à l’Espagne et à la France, une part non négligeable du vignoble (13,5%) est allouée à la production de raisins de table.

Les vins italiens occupent la première place mondiale pour la production avec 54,8 millions d’hectolitres vinifiés en 2018. Tout comme pour la France et l’Espagne qui se tiennent en 2e et 3e positions (48,6 et 44,4 millions hl), le volume de 2018 est très supérieur à celui de 2017, avec une augmentation de +29% (+34% en France et +37% en Espagne). Les excellentes conditions climatiques du millésime 2018 en sont la principale explication. Derrière ce trio de tête, les chiffres chutent avec 23,9 millions d’hectolitres produits aux États-Unis et 14,5 millions en Argentine.

Cette importante production de vins italiens bénéficie d’un marché intérieur porteur. Avec 22,4 millions d’hectolitres de vin consommés en 2018, l’Italie est le 3e marché mondial derrière les États-Unis (33,0 millions) et la France (26,8 millions). Contrairement à l’Hexagone dont les chiffres reculent (-2.6% entre 2014 et 2018), l’Italie voit sa consommation nationale croître (+14.9% entre 2014 et 2018).

Les vins italiens se vendent également très bien à l’étranger. Les exportations de vins transalpins occupaient, en 2018, le 2e rang mondial tant en volume (19,7 millions d’hectolitres) qu’en valeur (6,1 milliards d’euros). En volume, l’Espagne domine ce classement (21,1 millions hl), en valeur c’est la France (9,3 milliards €).

Vin italien, une qualité qui fait merveille

L’Italie bénéficie de l’immense prestige de porte-étendards mondialement réputés, dont le plus célèbre est sûrement le Sassicaia de la Tenuta San Guido.

La part des têtes d’affiche italiennes au sein du marché des grands crus ne cesse de croître depuis quelques années. À titre d’exemple, la plateforme londonienne du Liv-ex révélait que 3 des 6 meilleures performances de l’année 2019 furent réalisées par des crus italiens de Giacomo Conterno et Gaja.

 

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Crédit image :  Somartin Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*