Viser le marché secondaire pour vendre des vins « grand cru »

Viser le marché secondaire pour vendre des vins « grand cru »

Un particulier voulant vendre des vins « grand cru » doit aller sur le marché secondaire, c’est à dire, en dehors de l’itinéraire traditionnel de distribution. Mais, seuls les meilleurs vins y trouvent place.

Qu’est-ce que le marché secondaire des vins ?

Le marché secondaire recouvre toutes les transactions qui sortent du circuit primaire.

Le marché primaire va du producteur au consommateur. Il peut passer par divers intermédiaires tels les négociants ou les détaillants dont font partie les cavistes et les restaurateurs.

Le marché secondaire des vins grand cru inclue également toutes les ventes entre marchands liées à la spéculation et à l’évolution parfois vertigineuse des cours des grands crus. Ainsi, le particulier propriétaire de grands crus qui souhaite vendre ses vins opère par définition sur le marché secondaire.

Le marché secondaire du vin est réservé aux grands crus

Ce marché se concentre exclusivement sur les vins les plus qualitatifs et plus prestigieux. Ce sont les seuls dotés d’une renommée et de capacités de garde qui puissent se traduire financièrement par une sensible appréciation du prix, une fois parvenus à maturité gustative.

2 solutions pour tirer le meilleur prix de la vente de ses vins « grand cru »

Un propriétaire de grands crus qui désire vendre ses vins souhaite toujours bénéficier de l’augmentation des cours liée à la demande internationale. La vente entre particuliers est souvent écartée, car la pratique est extrêmement chronophage et semée d’embuches.

Il a alors le choix entre 2 possibilités :

Il peut d’abord solliciter les maisons de ventes de grands crus aux enchères qui garantissent l’accès à une clientèle internationale fortunée et donc des prix de vente nominaux intéressants. Néanmoins, cette option recèle trois écueils majeurs :

  • les frais retenus par la maison qui peuvent atteindre 50% du prix payé par l’acquéreur ;
  • un délai de réalisation long, d’a minima 3 mois ;
  • l’absence totale de garantie de vendre tous ses vins en une fois.

La seconde solution consiste à faire appel à un négociant international en grands crus. Son réseau de vente permettra également d’optimiser les prix de cession. Mais en plus, il sera à même de formuler une offre de rachat transparente, sans frais annexes, et immédiatement réalisable.

C’est ce service que nous proposons chez Vinoptimo avec 6 engagements pour le particulier vendeur de grands crus :

  • bénéficier du meilleur prix de cession possible grâce à nos réseaux de revente à l’international ;
  • obtenir une offre de rachat globale de tous les grands vins de la cave, avec le détail pour chaque ligne ;
  • recevoir une proposition de rachat transparente sans aucuns frais cachés ;
  • avoir la possibilité de finaliser la vente dans les plus brefs délais ;
  • être payé immédiatement par règlement sécurisé ;
  • profiter d’un service d’emballage et d’enlèvement professionnel dès que la taille de la cave le permet.

 

Contactez-nous pour vendre vos vins grands crus, nous vous transmettrons en toute discrétion notre offre de rachat sous 48h.

 

Auteur : Aurélien Grevet

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

Crédit image :  Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*