Un négociant en vin doit intégrer la diversification du marché

Un négociant en vin doit intégrer la diversification du marché

Le négociant en vin a dû, lui aussi, s’adapter. L’évolution des échanges commerciaux mondiaux et les changements spécifiques au marché des grands crus ont bouleversé la donne. Fini le temps où le négociant en vin se cantonnait à distribuer les crus produits dans sa région d’implantation : du bordeaux pour les Bordelais et du bourgogne pour les Bourguignons.

+ 167 % de vins différents sur la plateforme de négoce Liv-ex

De même que le papier carbone et le fax ont disparu de la prise de commande, rares sont les négociants à se concentrer exclusivement sur la vente d’une seule appellation. À l’ère des emails et de Skype, les négociants internationaux en vin n’ont jamais été aussi nombreux, et leur demande aussi diversifiée.
Le Liv-ex publiait très récemment des chiffres attestant bien de la large diversification de la demande sur le marché mondial des grands crus : en 2016, 4 396 différentes références de vins furent échangées sur cette plateforme soit 27 % de plus qu’en 2015 (3 474) et 167 % de plus qu’en 2010 (1 644). Parmi ces évolutions, le poids croissant des grands crus bourguignons, dans un marché très longtemps écrasé par les plus grands vins du bordelais, est à souligner. La Bourgogne représentait 15,1 % des échanges, sur la plateforme Liv-ex en 2010, contre 68,5 % pour Bordeaux ; en 2016, les chiffres passent à 27,4 % et 43,9 %. De même, toutes les autres principales régions de production gagnent du terrain sur le Bordelais.

Le négoce globalisé ne doit pas amener à une standardisation des vins

La libéralisation des échanges est un formidable vecteur de dynamisme et de facilitation des transactions d’un bout de la planète à l’autre. Mais le risque est celui de la diffusion d’une production vinicole standardisée. Rappelons-nous les critiques de Guy Debord à l’encontre du conformisme et de l’ennui du « village planétaire », et œuvrons pour la diversité de l’offre, tant en termes d’appellations, que de gammes tarifaires. La qualité des vins et le plaisir qu’elle procure ne sont pas qu’une question de prix.

Chez Vinoptimo, nous nous efforçons d’offrir une large sélection de grands crus de toutes les principales régions de production. Plus qu’à une appellation, nous sommes attachés à la notion de terroir. Nous tenons à valoriser le travail d’orfèvre de vignerons moins prestigieux.

Retrouvez notre sélection de grands vins en négoce ici.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*