Le marché des grands crus sur une bonne pente au 3e trimestre 2021

Le marché des grands crus sur une bonne pente au 3e trimestre 2021

Le marché des grands crus au 3e trimestre 2021 affiche d’excellents résultats. Ils s’inscrivent dans la continuité des signaux encourageants constatés sur le marché des grands vins au premier trimestre.


Le marché des grands crus au 3e trimestre affiche +14,25% depuis début 2021

Si les cours des grands vins se caractérisèrent en 2020 par des mouvements erratiques, l’année 2021 suit une tendance beaucoup plus linéaire et haussière. La fin du troisième trimestre marque même une légère accélération de la montée des prix. Avec une performance de +3,85% en septembre, et +14,25% depuis le début de l’année, le Liv-ex 100, l’indice de référence du marché des grands crus, dépasse même son record historique de juin 2011. Même constat avec le Liv-ex 1000, plus représentatif encore de l’ensemble des composants de l’univers des vins de prestige, la hausse est de 2,48% en septembre et 10,91% depuis janvier 2021.

Le prix des grands vins est tiré par l’export…

Deux des principaux marchés export des grands vins, les États-Unis et l’Asie, sont particulièrement actifs.

Les principaux vecteurs du retour en force des acheteurs américains sont la suspension des taxes américaines sur les vins européens, l’arrivée en livrable des grands crus de 2018, bien notés par les critiques internationaux, et la campagne des Primeurs de Bordeaux relativement cohérente.

Le marché asiatique des grands crus tire pleinement parti de la reprise de l’activité économique mondiale. Dès la fin 2020, il avait montré des signes de rebond important.

… mais bénéficie aussi de l’effondrement de la production en 2021

Ces positions fortes à l’achat sont certes liées au rebond de l’économie mondiale et à la qualité des derniers millésimes, mais aussi au constat qui s’impose après les vendanges : l’année 2021 n’offrira que des volumes réduits de grands vins. Dans certaines régions, les pertes occasionnées par les gelées tardives du printemps sont énormes, pouvant atteindre 75 à 90% pour certaines appellations.

C’est en Bourgogne que la situation est la plus tendue, en particulier sur les blancs. C’est également cette région qui voit ses niveaux de prix augmenter le plus en septembre 2021, avec une hausse de 5,69%. Le niveau record atteint en novembre 2018 (599,99 points) est désormais largement dépassé à la fin du 3e trimestre 2021 (630,97 points le 30/09/2021).

La deuxième performance en septembre est réalisée par la Champagne (+4,53%). Les cours de l’appellation champenoise bénéficient de l’excellence du millésime 2008, commercialisé en 2021 par les grandes maisons avec leurs meilleures cuvées. Mais là aussi, les acheteurs internationaux se couvrent par crainte de voir les prix augmenter par les grandes maisons afin de compenser les pertes qu’engendrera le gel du printemps.

 

Auteur : Aurélien Grevet

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

Crédit image :  Vinoptimo

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*