Vin rouge ou blanc ? Notre cher poulet se met à toutes les sauces.

Vin rouge ou blanc ? Notre cher poulet se met à toutes les sauces.

Quel vin boire avec du poulet, aliment central de notre gastronomie ? La chair du poulet, en elle-même, développe des saveurs délicates. Mais, définir un accord met-et-vin pertinent exige également de prendre en compte les spécificités de chaque recette. Leurs saveurs sont susceptibles de modifier radicalement l’équilibre des arômes. Intéressons-nous de près à trois préparations différentes du poulet.

Des vins rouges légers pour l’incontournable poulet rôti

Le poulet rôti est un classique parmi les classiques qui propose un délicieux contraste entre le fondant et la délicatesse de la chair et le croustillant de la peau. Des vins rouges légers, sans trop de tanins qui risqueraient d’assécher la bouche, sont le plus souvent recommandés pour accompagner ce plat. Le cépage Pinot Noir semble alors particulièrement approprié, dans ses versions bourguignonnes ou ligériennes, comme avec le Sancerre Rouge des Terres Blanches. La présence de thym et de laurier pour aromatiser le plat durant la cuisson pourrait également inciter à rechercher des notes de garrigue que l’on retrouve dans les vins sudistes. Le choix de cuvées fruitées et souples demeure alors important.

Des vins rouges structurés pour l’autre classique, le poulet basquaise

Autre classique de la gastronomie française, le poulet basquaise. Les poivrons, oignons, tomates et piments exigent d’associer cette préparation à des vins rouges plus structurés. Le choix demeure important entre des cuvées septentrionales de la Vallée du Rhône, ou encore des jolis crus rouges du Languedoc, du Sud-Ouest ou de Provence. Citons par exemple, l’un de nos coups de cœur, le Château Vignelaure Rouge 2007, un superbe Coteaux d’Aix aux puissants arômes de fruits rouges, de thym et de réglisse.

Le poulet aux agrumes et à la crème réclame des vins blancs

Si nous n’avons jusque-là préconisé que des vins rouges, les blancs ont également toute leur place pour accompagner les recettes de poulet aux agrumes ou en sauce. Le poulet au citron sera par exemple particulièrement apprécié avec une cuvée qui fera écho aux notes acidulées et fruitées plat, citons le frais et minéral Chablis les Grands Terroirs de Samuel Billaud.

De même, les plats de poulet en sauce à base de crème fraîche préfèrent les vins blancs. D’une part la vivacité des cuvées de blanc choisies permet de trancher avec le gras et l’onctuosité de la sauce. D’autre part, et de façon plus générale, les tanins des vins rouges ne font pas un excellent ménage avec les protéines de la crème fraîche.

 

Auteur : Aurélien Grevet

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

Crédit image :  freeskyline Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*