Quel potentiel de garde pour les champagnes ?

Quel potentiel de garde pour les champagnes ?

Combien de temps peut-on garder du champagne ? La question se pose pour les bouteilles de champagne autant que pour tous les autres vins. Et, comme pour les vins tranquilles rouges et blancs, toutes les cuvées de champagne n’ont pas la même aptitude de garde.

Les champagnes bruts sans année sont à boire rapidement

Les bouteilles vendues sont pour l’essentiel des champagnes bruts sans année, à priori destinés à être consommés rapidement. Ces cuvées sont un mélange de vins de plusieurs années différentes et tendent à proposer une continuité de goût à chaque mise en bouteille, elles sont une signature du style de chaque Maison. L’effervescence et la fraîcheur, caractéristiques souvent revendiquées, ne perdurent pas indéfiniment en bouteille. Avec le temps, après 5 à 10 ans de bouteille, la bulle s’affine, les notes florales et fruitées des premières années se complexifient et évoluent vers les arômes tertiaires, plus vineux que l’on retrouve également dans les vins blancs tranquilles.

Les champagnes millésimés sont élaborés dans la durée et pour durer

Les champagnes millésimés sont les plus indiqués pour être gardés en cave. L’élaboration de ces cuvées est plus longue. Le vieillissement sur lattes, étape de la seconde fermentation en bouteille qui permet la prise bulles, est au minimum de 36 mois pour les cuvées millésimées contre 15 mois pour les bruts sans année. Dans les grandes maisons, ce vieillissement est plus long encore. Par exemple, la Maison Taittinger commercialise en ce moment le millésime 2007 des Comtes de Champagne. Ces champagnes peuvent aisément être conservés 20 à 30 ans après la mise en bouteille, le style évoluera simplement vers plus de vinosité, de notes grillées et de sous-bois.

Les grandes cuvées au long cours

Comme les grands crus rouges ou blancs tranquilles, les grandes cuvées des grandes Maisons révèlent une capacité de conservation immense. Dans son livre 100 bouteilles extraordinaires de la plus belle cave du monde, Michel-Jack Chasseuil évoque par exemple un Salon et un Bollinger 1928, grand millésime de Champagne. La dégustation de bouteilles de champagne de plus de 170 ans découvertes en 2010 dans la Mer Baltique atteste également du grand potentiel de garde du champagne dans de bonnes conditions de conservation.

Enfin, comme pour tous les vins, les grands formats de champagne offrent de meilleures conditions de conservation. En limitant le ratio entre la zone de contact avec l’oxygène de l’air et le volume de liquide, les magnums et jéroboams garantissent une évolution plus lente.

 

Vinoptimo, négociant international en grands vins, vous conseille pour vos achats ou reventes de grands crus.

 

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  ID1974  Adobe Stock

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*