Comment bien vendre mes vins ?

Comment bien vendre mes vins ?

« Comment vendre mes vins alors que je n’y connais rien ? » Cette question, nombreux sont ceux à se la poser, notamment après un héritage. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de ses grands crus.

1 – Prendre en compte les frais de vente de ses vins

Il existe plusieurs sites donnant gratuitement accès à une cotation des grands vins. Le site iDealwine recense les derniers résultats des ventes aux enchères françaises et calcule une cote moyenne pour la plupart des grands crus. Cette estimation est le plus souvent un bon et juste reflet du marché. Elle revêt un écueil de taille pour celui qui souhaite revendre ses vins : cette évaluation intègre des frais de vente très élevés. La plupart des maisons de vente aux enchères appliquent des frais payés par le vendeur (8 à 15 %) et des frais réglés par l’acheteur (22 à 25 %). Ces frais sont inclus dans la cote que donne le site. Il est vrai que le calcul n’est pas compliqué, il suffit de déduire 30 à 40 % de la cote donnée pour s’approcher de la somme réellement récupérée à l’issue de la revente des vins.

2 – Regarder les prix professionnels des grands crus et les relativiser

Une simple recherche sur internet permet d’accéder à des prix très variés pour une même référence. Il va de soi qu’il y a à prendre et à laisser dans ces informations. Les prix les plus fantasques, les plus mirobolants, n’indiquent qu’une chose : certains marchands ne sont pas pressés de vendre, ou traquent le gogo.
Des moteurs de recherche comme Wine-Searcher peuvent être un outil précieux pour celui qui souhaite acheter un vin. Les informations qu’ils donnent ont moins de sens pour celui qui veut vendre ses vins. En recensant des offres de vente professionnelles, il ne tient pas compte de la marge du marchand qui a plus ou moins de frais de fonctionnement à couvrir (salaires, loyer, publicité, etc.).

3 – Comparer tous les éléments de la vente

En plus d’un projet de ventes aux enchères, le propriétaire de grands crus désireux de les vendre a tout intérêt à évaluer l’offre de négociants, comme Vinoptimo, capables de formuler une solution de rachat ferme et nette de frais.

  • Il garantira une vente des vins transparente, sans frais masqués à déduire.
  • Son offre d’achat des grands crus se concrétisera rapidement. Contrairement aux ventes aux enchères dont le résultat n’est d’une part pas acquis, et d’autre part pas immédiat. Le délai court en général sur plusieurs mois entre la préparation de la vente et le paiement de l’acheteur.
  • Il prendra en charge gratuitement l’enlèvement des vins à vendre, dès lors que le montant de la transaction le justifie.

Vous avez des vins à vendre ?
Envoyer votre liste. Nous vous transmettrons gratuitement des offres de rachat de vos grands crus, détaillées, loyales et discrètes.
Ces offres sont nettes de frais et incluent un service de qualité.

 

Auteur : Aurélien Grevet

 

 

Image ©  denisismagilov fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*