Château Latour fait payer la traçabilité de ses vins

Château Latour fait payer la traçabilité de ses vins

La traçabilité du vin est un facteur primordial pour établir la cote des grands crus. Ces derniers jours, la mise sur le marché directement par Château Latour de ses vins Latour 2000 et Forts de Latour 2009 est la parfaite illustration de l’importance de l’authenticité des bouteilles.

Des vins tracés 20 % plus chers

Sorti depuis 2012 du système des Primeurs, le Château Latour commercialise désormais lui-même ses vins à maturité de dégustation. Vendu aux négociants 770 €, le Grand Vin de 2000 est donc proposé à une cote supérieure de plus de 12% à celle du « second marché » (vins achetés en primeur, stockés et/ou échangés entre marchands depuis). Pour le Second Vin, Forts de Latour 2009, le surcoût dépasse 20 %, à 165 € alors que la cote de ce vin entre négociants est légèrement au-dessus de 135 €.
Face à ces écarts de cotation, les réactions sont mitigées. Certains consommateurs n’ont pas hésité à passer immédiatement des ordres d’achat pour des vins à l’origine parfaite avec une traçabilité indiscutable. D’autres acheteurs affichèrent une grande circonspection face à l’ampleur du surcoût. Ils avancent un argument de taille : certes, la provenance de ces vins est parfaite, mais comment qualifier autrement celle de ces caisses achetées, à l’époque, en primeur et stockées depuis, au London City Bond ou chez Octavian, dans d’excellentes conditions ? Seule différence : un transport parfaitement surveillé. Cela fait peu pour justifier les 10 à 20 % de hausse de prix.

Un « Prooftag » pour authentifier la traçabilité du vin

Mais au-delà de la conservation, la question de l’authenticité des bouteilles semble avoir décidé les acheteurs. Chaque bouteille est en effet scellée par un Prooftag pour garantir la traçabilité du vin. Cet élément n’existe pas sur les bouteilles sorties en primeur. Il est probable qu’à long terme, ce détail fasse toute la différence pour des collectionneurs qui sont régulièrement mis sur leurs gardes avec des affaires de contrefaçon de vin.

Auteur : Aurélien Grevet

 

Image © Africa Studio – fotolia.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*